Mon fils ronge ses ongles : que faire ?

Mettez le contenu de votre article iciBeaucoup d’enfants, et même certains adultes, s’aident de leurs dents pour se couper les ongles des mains ou des pieds. Cette habitude appelée onychophagie, n’est parfois pas sans conséquence sur la santé physique et même psychique de ceux qui s’y adonnent. C’est pourquoi il est normal de s’en inquiéter et de rechercher les voies et moyens de s’en départir. Cet article vous aidera à en savoir plus sur l’onychophagie et comment faire pour en venir à bout une bonne fois pour toute.

Pourquoi doit-on éviter de se ronger les ongles ?

L’onychophagie est considérée comme un trouble obsessionnel compulsif qui peut être considéré comme un trouble du comportement ou un trouble émotionnel. Il apparaît généralement durant l’enfance ou à l’adolescence. L’une des conséquences de cette habitude est la déformation permanente des ongles. En effet, se ronger les ongles jusqu’à s’en mordre la peau peut endommager les tissus sous l’ongle, empêchant ainsi ce dernier de repousser normalement. L’ongle sera alors déformé à jamais. De la même façon, en arrachant les bouts de peau autour de l’ongle, on peut favoriser l’apparition des panaris et provoquer des plaies qui pourraient s’infecter. Que ce soit un adulte ou un enfant qui se ronge les ongles, les microbes et autres saletés sous l’ongle passent facilement dans la bouche avec les conséquences que cela peut avoir pour l’organisme. Pour finir, ronger les ongles est une habitude susceptible d’abîmer les dents et la gencive, surtout pour les enfants car leurs organes sont plus fragiles.

Cela peut vous intéresser :

Quelques dispositions à prendre si votre enfant ronge ses ongles

Pour un enfant qui ronge ses ongles, la solution la plus simple et la plus efficace est de lui tailler régulièrement les ongles. Avant que cela ne deviennent une habitude, l’onychophagie se justifie avant tout par la présence des ongles à ronger. C’est pourquoi il faut bien tailler les ongles de votre enfant afin qu’il ne soit pas tenté de les ronger.
Une autre réponse du parent que vous êtes à cette attitude de votre enfant est de trouver le moyen d’occuper le plus possible ses doigts. Cela peut se faire à travers des activités ludiques comme les jeux manuels (coloriage, dessin, etc.), ou en initiant des activités avec votre enfant comme la cuisine, la vaisselle, le linge, si son âge s’y prête. Il est aussi important d’instaurer un climat de confiance et de communication avec l’enfant, afin de l’écouter et de partager ses doutes, ses appréhensions, ses angoisses et mêmes ses peines. Surtout évitez de l’humilier en lui rappelant constamment sa manie. Apprenez au contraire à le féliciter et lui faire remarquer ses progrès.

A découvrir également :