Cybercriminalité : un fléau moderne qui envahit la France

Ces derniers temps, l’e-commerce a le vent en poupe en France ! D’ailleurs, la grande majorité des consommateurs préfèrent désormais faire leurs courses à la maison. C’est plus pratique et généralement moins cher. Le seul hic, c’est que la cybercriminalité a gagné du terrain, elle aussi, en même temps que l’e-commerce. Découvrez comment vous pouvez vous protéger de cette nouvelle sorte de criminalité !

Cybercriminalité, de quoi s’agit-il au juste ?

Avec la démocratisation d’internet, le commerce en ligne a connu un essor fulgurant ces dernières années. Malheureusement, cela a aussi donné de l’ampleur à un nouveau genre de criminalité qu’on connaît sous le nom de cybercriminalité. Elle se définit par le recours à un outil informatique par des cybercriminels pour gagner de l’argent illégalement. 

A lire en complément : Quels sont les différents types de soins chamaniques ?

Devant ce phénomène grandissant, la protection du consommateur en france est devenue l’une des préoccupations majeures chez les e-commerçants. En effet, la cybercriminalité consiste notamment en le vol des données personnelles des acheteurs en ligne. C’est ce qu’on entend par piratage.

Comment se protéger contre la cybercriminalité ?

Pour bénéficier d’une protection contre la cybercriminalité, vous devez connaître vos droits en tant qu’e-consommateur. De cette façon, vous pourrez les appliquer au cas où vous seriez la victime de pratiques frauduleuses sur internet.

A voir aussi : Les habitudes alimentaires saines pour maintenir un poids équilibré

D’après la directive européenne adoptée au 21 octobre 2011 relative à la protection des consommateurs, vous avez le droit à l’information. Celui-ci vous permet de prendre connaissance de tous les renseignements concernant le produit que vous êtes sur le point d’acheter (caractéristiques, prix, date de livraison, coordonnées de l’e-commerçant, garantie…). Et ce, avant la validation de votre commande.

 Pour le dire autrement, le droit à l’information se manifeste sous la forme d’une obligation de transparence au niveau des e-commerçants vis-à-vis des consommateurs en ligne. Ce qui contribue à vous protéger contre la cybercriminalité.

Notez-le bien : vous avez aussi le droit de vous rétracter ! Grâce à cela, vous pouvez retourner un article commandé en ligne sans avoir à vous justifier. La seule condition exigée ? Vous devez rendre le produit non satisfaisant en bon état. Bien entendu, certains articles ne peuvent pas être retournés, à l’instar des produits périssables, des sous-vêtements ou encore des pièces personnalisées…

Pour terminer, les e-consommateurs ont également le droit au remboursement, la suite logique du droit de rétractation ! En fait, vous pouvez vous faire rembourser le prix que vous avez déboursé pour acheter le produit retourné. Néanmoins, il existe un délai à respecter pour en bénéficier. De ce fait, n’hésitez pas à faire appel à un expert en services juridiques pour vous donner plus de renseignements sur le droit au remboursement et vos autres privilèges en tant que cyberconsommateur.

Pour vous protéger contre la cybercriminalité, d’autres bonnes pratiques méritent votre attention. Ainsi, prenez le soin d’installer des solutions de sécurité, utilisez un mot de passe sûr et n’achetez que sur des sites sécurisés !